ESCAPADE A ZURICH

Voyage de groupe à Zurich

Zurich : bienvenus dans la ville de la bise !

Pourquoi visiter Zurich

Pourquoi parle-t-on de bise ? Zurich n’est pas renommée pour son romantisme, mais plutôt pour être une ville prisée, riche, chère… The Economist l’a élue en 2012 la ville la plus chère au monde. D’ailleurs la bise est un vent, celui qui tire du nord-est et porte le froid dans cette cité située au bord d’un lac, et à 30km des Alpes. Lieu de villégiature apprécié en raison de la beauté de son site, de son centre historique, ainsi que la douceur exceptionnelle de son climat, Zurich est entourée par deux grandes forêts dont les habitants tirent profit, depuis des siècles. Auparavant ces étendus étaient utilisées pour approvisionner en bois les zurichois, mais aujourd’hui ils sont la destination privilégiée pour passer des belles après-midi d’été. Les habitants peuvent aussi profiter la rivière Limmat, pour se baigner dans ses eaux très claires ; en 2015 elle a été reconnue par une étude internationale comme la rivière la plus propre d’Europe. Si ce n’est pas du luxe…

.

Visites et activités possibles à Zurich

Ville la plus peuplée de suisse avec une agglomération d’environ 2 millions d’habitants, Zurich est une cité très cosmopolite qui compte plus de 30% d’étrangers. Cette ville a une histoire passionnante qui, au milieu du XVI° siècle, rentre en résonance avec le climat de Reforme de l’église catholique et donne naissance à la séparation, en Suisse entre cantons protestants et cantons catholiques, base de l’actuelle fédération Suisse.

Plus récemment Zurich a été au centre de l’industrialisation du pays, avec le concours des personnalités comme Alfred Escher, homme politique et entrepreneur, fondateur en 1856 d’institutions comme le Crédit Suisse, l’une des banques les plus importantes du système financier mondial, ou comme l’école polytechnique fédérale de Zurich, crée en 1854, école de renommée internationale où enseigna Albert Einstein, l’un des vingt prix Nobel passés par cet établissement.

Pour les passionnés d’art la ville, très facile à parcourir à pieds, en vélo ou avec l’efficace réseau de bus et tramway, est intéressante sur le plan architectural. Les principales attractions sont concentrées dans le Altstadt (vielle ville en Allemand) : ce charmant quartier piéton avec ses ruelles pavées recèle la plupart des restaurants, café, brasseries, galeries d’art et magasins trendy de la ville. On y trouve également le Grossmünster, la cathédrale de la ville, véritable point de repère grâce à ses deux imposantes tours romanes, fondée, selon la légende par Charlemagne, et au XVI° siècle, lieu de prêche de Ulrich Zwingli, le réformateur suisse.

A quelques pas de là on trouve aussi la suggestive Fraumünster, le plus ancien lieu de culte de la ville, ancien monastère, connu pour les vitraux réalisés par Marc Chagall et Giacometti.

Non loin, mais dans tout un autre style, le cabaret Voltaire est aussi à son tour un lieu si non de culte, du moins emblématique. Pendant que l’Europe était plongée dans les horreurs de la première guerre mondiale, la Suisse restée neutre était le seul pays « calme » du continent, et Zurich l’une des rares villes qui conservait un fonctionnement normal.

Situé au numéro un de la petite Spiegelgasse, le café Métaire Hollandaise fut investi en 1916 par Hugo Ball, qui demanda au patron des lieux de lui prêter une salle désaffectée, afin de permettre le réunion de son entourage, à l’époque qualifié de dangereux groupe d’anarchistes socialistes. Ainsi commencèrent les expositions d’artistes amis de Ball, devenus en suite les références des avant-gardes européennes, tels que Modigliani, Picasso, Kandinsky pour en citer quelques uns. Le nom de Cabaret Voltaire fut donné à cet endroit, où Hugo Ball procéda, le 8 février 1916, à la déclamation du manifeste du Dadaisme, face à un auditoire d’une quarantaine de personnes.

.

La cuisine à Zurich

Qu’en est-il de la gastronomie locale ? A Zurich ce n’est pas qu’une affaire des saucisses ! Il s’agit d’une cuisine influencée par la culture française et allemande, plus copieuse que raffinée, faite avec des produits venant des terres environnantes ou du poisson d’eau douce. Le plat national est certainement la fondue, spécialité de la région de Gruyère. On conseille aussi de goûter au pain de Zurich, un pain long connu partout en Suisse. En pâtisserie on retrouve une certaine variété dans des recettes comme Les Offleten ou Bricelets, des gaufres très fines et rondes et le pain d’épices.

Zurich : une escapade élégante entre nature et culture. 

.

  • Excursion sur les Alpes : à courte distance, plusieurs sites sont accessibles en hiver et en été

Visite alpes suisses

  • Visite de Lucerne : découvrez cette charmante citadelle à moins d’une heure de Zurich

Visite de Lucerne

  • Les musées : le Musée des Beaux Arts (Kunsthaus), et le musée national Suisse (Landesmuseum)

Visite du Musée des beaux arts de Zurich

  • Visite d’une fromagerie : rencontrez les producteurs et goûtez aux spécialités locales

Visite d'une fromagerie et dégustation

Visiter Zurich en 4 jours - Exemple de programme

Jour 1 – Découverte du centre-ville

Matin : départ en Train de Paris, arrivée en ville en fin de matinée et installation à l’hôtel. Déjeuner dans un restaurant typique

Après-midi : Walking tour dans le Altstdat shopping puis retour à l’hôtel

Soir : soirée libre

Jour 2 – Croisière sur le Zürichsee

Matin : transfert vers le bord du lac puis croisière. Déjeuner en plan air et retour en ville

Après-midi : temps libre

Soir : dîner spectacle et cabaret

Jour 3 – Randonnée dans le canton

Matin : départ de l'hôtel vers le funiculaire qui mène à Stoos, puis télésiège jusqu'à Klingenstock début de sentier et balade de 3h (niveau moyen)

Déjeuner en panier repas en plein air

Après-midi : visite des caves de l’abbaye d’Einsiedeln

Jour 4 – Art public puis retour en France

Matin : e-bike tour art public puis retour en france

Demande de devis